Avec le soutien d’Ecolo Braives quelques riverains se sont concertés pour demander à la commune d’organiser une réelle consultation sur l’opportunité et les conséquences, financières et urbanistiques, de l’implantation à Ciplet d’une salle multi-services.

La pétition a recueilli 217 signatures braivoises en seulement quatre jours, elle a été transmise à Pol Guillaume au conseil communal de ce jeudi 4 octobre. C’est un succès.

Bien qu’il soit annoncé comme étant conçu en concertation et à leur demande, la plupart des signataires sont choqués de découvrir ce projet disproportionné dont on ne sait pas grand chose.

Les citoyens demandent une consultation et la mise à disposition des éléments utiles à la compréhension du dossier. Mais, face à l’opacité de celui-ci la réponse immédiate de la population ayant choisi de s’exprimer fait déjà apparaître un refus du projet.

L’accueil réservé par la majorité à la pétition a été d’en minimiser la portée et sa réponse était déjà toute prête sous forme d’un courrier se voulant rassurant. Dans cette lettre on peut deviner l’aveu d’un défaut de concertation autour d’un projet que l’opposition s’était abstenue de voter.  L’E.C. y découvre les interrogations légitimes des braivois et, souhaitant maintenant le rassemblement de la population autour du projet, elle promet aux ciplétois une nouvelle consultation d’ici la fin de l’année.

Bien que nous continuions de penser que l’impact du projet dépasse le territoire de Ciplet, c’est plutôt une bonne nouvelle car quelle que soit la majorité en place après le 14 octobre il y aura bien une nouvelle consultation. Pour nous aider à y voir plus clair nous avons choisi d’anticiper la transparence promise en publiant la fiche du projet que nous avons pu obtenir;

“Les réunions villageoises ne sont que le début d’un long processus, la réflexion ne s’arrête pas ce soir” annonçait Pol Guillaume en 2013 aux 10 personnes présentes à la réunion de village. Une seconde réunion sera bien organisée mais en 2017 soit 4 ans plus tard. On y reposera les mêmes questions à une assemblée de 25 ciplétois. En matière de concertation et de réflexion c’est une farce.

En février 2018, la Commune proposera finalement son nouveau projet unilatéral de salle polyvalente à Ciplet car “la maison de village ne correspond plus aux demandes/besoins des villageois et du comité de village.”

Quelle est la réalité de la gestion des salles communales et de village ?

Il semble ne pas y avoir de ligne de conduite.
Le projet de salle polyvalente répond d’abord à la nécessité de relocalisation de la maison des associations braivoises plus qu’au besoin des ciplétois eux-mêmes car la Maison des Associations, payée avec l’argent des habitants, a depuis été confiée à des intérêts privés. La Maison des Jeunes et la Commission Consultative des Aînés doivent donc être recréées ailleurs depuis qu’un acteur privé occupe leurs locaux à l’ancienne gare de Braives.

Le procédé est habituel, ainsi la maison de village d’Hosdent n’en est plus une depuis qu’un exploitant l’occupe. Une vision de la gestion communale des bien communs que nous ne partageons évidemment pas.

Quelles sont nos craintes pour le futur ?

Les ciplétois sont demandeurs de services divers en faveur de la petite enfance, d’une aide à l’ancrage des jeunes et au maintien des personnes âgées dans le village. Ils souhaitent la préservation de la convivialité et une salle de village, le projet de la majorité n’y répond pas.

Beaucoup veulent conserver le bâti existant pour faire la maison du village de Ciplet et craignent que par manque de vision et de planification des autorités, une nouvelle salle soit à nouveau rapidement confiée à des intérêts privés qui rentabiliseront notre investissement commun à leur seul profit.

Les signataires demandent une communication claire sans parti-pris et une réelle consultation de la population, le projet impactant Ciplet en terme de nuisances directes, mais aussi l’ensemble des braivois en terme de budget.

Bernard Cwiek & Michaël Therer

Lettre de l’E.C. aux ciplétois

  

Fiche du projet Maison multi-services

Images du site de la maison de village à Ciplet © Google Earth

Share This