Philippe Van Den Broeck, 51 ans, Militaire depuis 33 ans.
Marié, sans enfants,habite Fallais depuis 29 ans.
Pratique la joute médiévale.

Pour une marche vers l’éthique politique

Je trouve qu’il est temps pour les élus de se remette au service des citoyens dans le but de servir ceux-çi et non plus eux-mêmes ainsi que leurs proches.

Les derniers scandales m’ont dégouté des politiciens professionnels  tout comme beaucoup d’entre vous, j’imagine.

Comment des gens qui gagnent plus de 5000€ net par mois peuvent-ils imposer à une population qui doit survivre avec souvent moins de 1500€ de se serrer la ceinture ? 

Comment justifier des cumuls de fonctions publiques et privées pour ces rémunérations qui nous semblent si mirobolantes, alors qu’une journée ne compte que 24 heures ?

Une limitation des revenus des mandats dérivés dans les différentes intercommunales à 5000€ brut par an me semble plus que suffisant. Le reste de ces rémunérations publiques pourraient être reversées à la manne publique de la commune via le CPAS

Pour une transparence

A mon sens, un élu, est un employé des citoyens, puisqu’il est payé par les taxes de ceux-ci. Et quel patron d’entreprise publique ou privée n’a pas le droit de connaître les revenus de ses employés ?

Pour un budget en équilibre

Je trouve qu’avant d’investir dans des constructions dont l’utilité ne me semble pas une priorité pour notre commune (par exemple : une salle pouvant accueillir 300 personnes à Ciplet), il serait préférable d’épurer la dette par habitant, de promouvoir les commerces locaux et d’aider nos agriculteurs à vivre et non à survivre.

Pour une véritable participation des citoyens

Avant de prendre des décisions qui impactent directement tout un quartier ou un village, on ne peut pas se contenter d’en avertir ses habitants, mais il faut leur présenter des alternatives, les écouter et tenir compte de leurs avis.

Mais plus que tout, une fois la décision prise, retourner vers eux et leur justifier celle-ci.

Alors plutôt que de râler dans mon coin, j’ai décidé, dans un mouvement citoyen, de rejoindre ECOLO BRAIVES pour essayer de faire changer ces choses au niveau communal.

J’insisterai aussi sur le fait que la commune se doit d’être au service de TOUS ses citoyens, même les plus éloignés.

 

 

Share This