Comment voter ?

 

Voter, ce n’est pas toujours ce qu’il y a de plus simple. Pour vous aider à mieux vous y retrouver dans l’isoloir, voici un résumé de ce qu’il faut savoir le jour des élections.

Les élections communales et provinciales ont lieu tous les 6 ans. Vous allez donc voter pour vos représentants à la province et à la commune.

Parfois certains partis se regroupent et constituent une seule liste comme à Liège avec Vert Ardent. A Braives c’est le cas pour l’entente communale ( MR & CDH) et BAse (PS + indépendants).

Nous avons décidé d’annoncer la couleur en nous présentant sous la bannière ecolo, mêmes si notre liste comporte, elle aussi, des citoyens indépendants.

 

Le 14 octobre 2018

À prendre avec soi : la lettre de convocation individuelle (reçue par la poste) et sa carte d’identité.


Présentez vous au lieu de vote indiqué sur votre convocation et attendez d’être invité à entrer dans le bureau de vote.
Après avoir vérifié votre identité on vous remettra 2 bulletins de vote.
Vous vous rendez alors dans l’isoloir pour y formuler votre vote.

Dans l’isoloir:
Il existe deux sortes de vote : manuel (un bulletin de vote papier) et électronique (un ordinateur). A Braives, le vote sera manuel. 

Pour voter, il faut d’abord choisir une liste. Après avoir choisi la liste, on a deux choix :

  • voter en tête de liste: on coche la case située en tête de liste (au-dessus de la liste des candidats). Cela veut dire que l’on accepte la liste des candidats dans cet ordre-là.
  • voter pour un ou plusieurs candidats : on choisit un ou plusieurs candidats dans une seule liste. Pour ecolo Braives c’est certain, le nombre de voix obtenue par un candidat nous permettra de savoir qui vous désirez comme représentant à la commune car nous en tiendrons compte en premier lieu.

Si vous votez en case de tête et pour des candidats de la même liste, le vote sera considéré comme un vote nominatif et il ne sera pas tenu compte du choix en case de tête.

Pour qu’un vote soit valable, on ne peut voter que pour une seule liste !

Une fois le vote effectué, vous glisserez vos bulletins dans l’urne prévue à cet effet en dehors de l’isoloir, sous le contrôle des assesseurs et des témoins. Le vote est secret, il faut donc plier le bulletin de vote avant de le glisser dans l’urne.


A partir de 2018, lors des élections communales, les électeurs pourront aussi s’inscrire comme donneur d’organes dans les bureaux de vote.


Un vote non valide ?

Il y a deux sortes de votes qui ne seront pas pris en compte :

  1. le vote blanc : c’est quand on rend la feuille vierge, on décide donc de ne voter pour aucun candidat ni aucune liste.
  2. le vote nul : lorsque le bulletin est abîmé (par ex. s’il est déchiré, s’il y a des dessins dessus, etc.) ou que l’on votes pour plusieurs listes différentes, le vote est considéré comme nul et n’est pas pris en compte.

    Attention ! Il faut utiliser le crayon rouge mis à disposition dans l’isoloir. En effet, l’utilisation de tout autre crayon, stylo, etc. est interdite car elle permettrait de reconnaître l’électeur.

    Si l’on rature ou détériore son bulletin de vote, on peux en demander un autre au Président du bureau. Celui-ci annule aussitôt le bulletin détérioré en y indiquant «bulletin repris» et en le paraphant.


Voter par procuration

En Belgique, le vote est obligatoire. Mais il est parfois vraiment impossible de se rendre au bureau de vote pour faire son devoir de citoyen. Dans ce cas, on peut avoir recours au vote par procuration: c’est-à-dire qu’on demande à quelqu’un de voter à notre place. Il faut alors remplir un formulaire à la commune.

On peut demander à n’importe quel autre électeur en qui on a confiance de voter à sa place. Pour qu’il puisse le faire, il lui faut votre formulaire de procuration, le certificat qui justifie votre absence, sa propre convocation et sa carte d’identité.

Vous n’avez pas la nationalité Belge ? Cliquez ici pour savoir comment voter !

Share This